Le Petit tour de la Madeleine


Balade en boucle d'environ 2.5 km . Dénivelé environ 150m.
Carte IGN Top25 :1446ET¨

Le plateau, au départ

Piste gravillonnée, piste de terre et un bout de route pour monter à la chapelle. Peu d'ombre.
Départ depuis le plateau qui précède l'arrivée au sommet, venant de Tardets. Altitude : environ 720m.
(Ce lieu est aussi la base des amateurs de vol de pente )
Prendre la piste de gauche, qui descend légèrement.

 

Dès le départ, vue sur la vallée du Saison, en amont de Tardets. Au second plan, Erretzu, sur les flancs duquel les fougeraies, fraîchement fauchées en cette fin de septembre, dessinent des zones plus claires.

à gauche, vue sur la vallée du Saison

la vallée, plus bas: Tardets et Trois Villes

On suit la piste bordée d'ajoncs et de bruyères. Quelques campanules (rotundifolia) et autres chardons bleus émaillent encore le rocher de petites taches bleues.
C'est maintenant l'aval de Tardets qu'on découvre à gauche, avec Trois-Villes.

   
On a parcouru un bon kilomètre (sans fatigue). La piste gravillonnée tourne à gauche mais nous, nous prenons à droite, la piste de terre. Quelques arbustes en bordure, aubépines qui ne procurent guère d'ombre, les mûres sont plus intéressantes !

piste, derrière le sommet

un petit coin frais

Enfin, un petit coin plus frais et humide! Les parnassies et quelques grassettes ne s'y sont pas trompées. Evidemment la grassette n'est plus fleurie mais cette petite carnivore a capturé quelques minuscules insectes sur ses feuilles gluantes.

 

Plus loin, la vue s'élargit sur la vallée du Saison : Sauguis, Menditte... plus loin encore si le temps était clair.

la vallée, encore plus loin: Sauguis, Menditte

le plus dur reste à faire !

  Nous voici au col de Lecheguita (653m). A notre gauche, une piste qui mène, en 7 ou 8 km, à Sauguis. On fera ça un autre jour. Tournons à droite, il y a déjà de l'exercice avec ce bon petit "rampaillon".
Non, ce ne sont pas des colchiques (famille des Liliaceae, qui ont 6 étamines), mais des crocus "nudiflorus" (famille des iridacées, avec 3 étamines). Ah, mais !

 

ouf ! on y est presque !

Ouf ! Un petit regard en arrière, histoire de souffler sans se faire remarquer ! C'est que ça grimpe, mine de rien ! Mais je vous avais dit de partir doucement avec pour objectif de ne pas vous arrêter avant d'être en haut...

On débouche sur la route. Sur le plateau, ou sur le bord de la route qui va vers la chapelle, des amateurs d'aéromodélisme rivalisent de loopings et autres cabrioles aériennes, parfois concurrencés par des vautours.
Quelques carlines dans les rochers, gros soleils blancs qu'il ne faut pas cueillir..

encore un petit bout sur la route

   
   
Prendre la route à gauche pour redescendre au plateau, ou à droite et monter jusqu'au sommet. Vous y trouverez une table d'orientation et la chapelle ainsi que, malheureusement, les installations de TV qui défigurent le site.
Vous redescendrez soit par la même route, soit plus directement par un sentier qu'on devine partant de la table d'orientation.
au sommet, la chapelle

RETOUR PAGE D'ACCUEIL