LOGIBAR - HOLZARTE - OLHADUBI - LOGIBAR


Longueur : env. 15 km . 4 heures pour un marcheur moyen, prenant quelques photos.

Dénivelé : Logibar : 380m / plateau d'Ardakotxia : 1000m

Sentier, piste, alternance ombre/soleil. Frais le matin fait dans ce sens. On peut partir dans l'autre sens mais la grimpette d'échauffement est brutale !

Remarque particulière : il faut franchir la passerelle suspendue d'Holzarté

Cette rando suit le GR10 et une de ses variantes. Carte IGN 1/25000 N°1446 ET
(La route goudronnée est figurée en jaune, les pistes en gros traits noirs, les sentiers en traits noirs plus fins.Seul le trajet utile est dessiné.)

carte

début, juste après Logibar
ça grimpe.. et ça glisse un peu
Parking à Logibar. Passer le pont et prendre à gauche, direction passerelle d'Holzarté. A 200m, prendre à droite. En fait vous suivrez la rivière, mais en prenant de la hauteur.. Bonne grimpette à faire le matin par temps chaud !

on arrive....
..à la passerelle
Une grosse demi-heure plus tard, le paysage s'ouvre et vous apercevez la passerelle. Allez, il faut passer ! Vous êtes à 140m au-dessus de la rivière. Ca bouge un peu mais ça tient...

A la sortie de la passerelle, le sentier monte à gauche dans la forêt pendant un petit km puis débouche sur une piste : à droite vers Amubi et, pour nous, à gauche vers Olhadubi. La pente est nettement moins forte, ouf ! Environ 3km plus loin, arrivée à la passerelle d'Olhadubi. Fraîcheur, repos sur les gros blocs... La suite va être plus au soleil.
de la passerelle d'Olhadubi

sortie de la forêt: pente herbeuse et fleurie
Prenez à gauche à la sortie de la passerelle. Le sentier débouche sur une grande zone herbeuse en pente, surmontée de rochers. En mai-juin, ce sera le domaine des clochettes des fritillaires, des têtes bleues des raiponces, des touffes jaune pâle de pédiculaire, des poufs d'ajoncs d'or ou de lotier mettant en valeur le bleu du polygale... Si vous levez les yeux vers le pied des rochers à droite vous verrez peut-être des asphodèles. Le sentier est étroit, ne cherchez pas une piste bien marquée.

Le sentier devient humide, les plaques de schistes sont même un peu glissantes. Mais on passe sans problème. Evidemment, si vous êtes partis en tennis, ça craint, mais vous étiez prévenus !

Une végétation toute nouvelle nous attend: les grassettes, ces plantes carnivores que les promeneurs pressés prennent pour des violettes, les primevères farineuses à petits bouquets de fleurs roses, quelques pieds de populage, ce gros bouton d'or qui pousse les pieds dans l'eau, les têtes bleu pâle des globulaires...

un coin plus humide

passage à l'ombre
Un peu d'ombre ! Un ruisseau pour mettre la bouteille d'eau au frais et pique-niquer...Moins de fleurs, ici : les grappes légères des saxifrages, quelques ancolies, deux asphodèles dans la pente, un méconopsis à l'abri du soleil. Les véroniques, les géraniums, les lysimaques font ce qu'ils peuvent pour mettre un peu de couleur au milieu des fougères mâles, blechnums et mousses...

Mais il est temps de repartir. Un coup d'oeil circulaire pour vérifier si on n'a rien oublié... et si on laisse le coin comme on a aimé le trouver, et en route !


Une partie des photos qui illustrent ce topo ont été prises entre Ardakotxia et Olhadubi, le 14 mai. Si vous aimez les fleurs, c'est la saison magique en montagne !

Vous pouvez cliquer sur quelques-unes pour les voir de plus près !

un vrai jardin botanique ! ajonc lotier euphorbe erine globulaire gentiane

Ne vous trompez pas !
Le sentier remonte vers la droite* et arrive sur le plateau d'Ardakotxia (lisez "Ardakotchia").
*ne vous trompez pas: un sentier à moutons part légèrement à gauche et longe le canyon avant de s'effacer. Restez sur le sentier le mieux marqué. Normalement, un petit cairn devrait vous aider... (remplacé par un barbouillage de peinture bleue...)


Le plateau d'Ardakotxia. A votre droite, au bout de la piste, le cayolar où vous pourrez acheter du fromage de brebis. En face, si vous grimpez, vous suivrez le GR10 qui va vers Sainte Engrâce. Mais aujourd'hui, nous irons à gauche par la piste empierrée qui se dirige vers la forêt. Après deux petits km, juste avant le carrefour avec la piste d'Iguélou, le départ du sentier qui redescend à Logibar est bien visible à gauche, annoncé en rouge et blanc fluo sur quelques piquets. En route pour la descente !

 


autre zone de forêt
descente raide vers Logibar
Descente sous-bois au début, puis dans une fougeraie très pentue. Encore un petit bout sous-bois et arrivée au pont.
Allez, vous avez gagné une limonade bien fraîche au bar de Logibar ! ( Il est même possible d'y déguster l'omelette aux cèpes et le jambon de pays, pour un prix très raisonnable. Mais vu l'affluence certains jours, prévenez avant de commencer la balade. L'auberge fait aussi gîte d'étape sur le GR10.)



Quelques photos de la flore d'Olhadubi en mai.

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL