Pêche "au fouet"

( Cette page ne s'adresse pas aux "pros" mais au visiteur qui risque de tâtonner un peu sur des rivières qu'il ne connaît pas. )

Quelles mouches ?

Ah ! Si je connaissais "la" réponse ! Voici néanmoins quelques-unes de mes découvertes :

- les mouches de Mai que j'utilisais en Normandie ne donnent rien, même si on voit parfois une grande éphémère.

- la noyée ne m'a rapporté que des truitelles et des tocans. Mais je ne suis pas un expert !

Quelques mouches dont je me sers :

mouche:  cul-de-canard

cul de canard

mouche: araignée

araignée

mouche: sedge

sedge

mouche: fourmi

fourmi

soie jaune

dubbing jaune ou lièvre

cerques flanc canard

hackles cdc

hameçon 12 à 16

soie orange

cerques coq blanc

hackles coq blanc

hameçon 14 à 18

soie noire ou jaune

dubbing lièvre

ailes perdrix

hackles coq roux ou crème

hameçon 12 à 14

soie noire

ailes coq blanc

hackles coq marron

hameçon 16 à 18

Le bas de ligne

Par eaux claires et basses, 12 voire 10/100. On peut monter un peu par eaux plus fortes (ou si on utilise une mouche assez grosse qui ferait vriller un 10/100).

La soie

Je prends une DT4 auto-flottante, que je "graisse" assez souvent car elle se noie vite dans les courants et le ferrage devient inefficace.

La canne

Rappelez-vous que soie et canne vont ensemble. Ma canne est une carbone de 9 pieds pour soie 4/5. Carbone parce que légère (si on pêche l'eau, on fatigue avec le vieux bambou refendu !). 9 pieds parce qu'elle permet de mieux contrôler la soie sur un courant rapide. Bien sûr, si on veut pêcher des ruisseaux, ça va être un peu encombrant. J'ai aussi une petite 7 pieds...

Comment tresser une queue de rat

Bien sûr, on en trouve dans le commerce, et qui vont fort bien. Mais, de même qu'on a du plaisir à monter ses mouches alors qu'on en trouve dans le commerce, on peut passer quelques soirées à préparer des bas de ligne...

Les dimensions données ici le sont à titre indicatif. Il faudra les modifier en fonction de la soie et de la pointe, mais sans doute aussi les adapter à votre poignet.

Voici deux méthodes :

1. Bas de ligne en plusieurs brins tressés.

Matériel : 2.5m de 12/100, 2.5m de 14 et 2.5m de 16 ; deux petits crochets en S en fil de fer ; un clou sans tête tordu en J qui sera monté sur le mandrin de la perceuse ; un clou au-dessus de la porte ; un objet assez lourd avec un trou (moi je prends une clé de 18) ; un tube de colle type cyanolite.

Réalisation :

noeud faire un noeud simple à une extrémité du brin de 12/100 ; y passer l'autre extrémité et faire avec celle-ci un autre noeud simple autour de la première. Serrer modérément.

Avec un S, accrocher la grande boucle obtenue au-dessus de la porte en s'arrangeant pour que le noeud se situe environ aux 3/4. Passer le J de la perceuse dans l'autre extrémité de la boucle et lancer le vrillage, EN GARDANT LA BOUCLE TENDUE (sans excès !). Lorsque les spires font environ 1mm, arrêter la perceuse, sortir la boucle du J en gardant le brin tendu. Placer l'autre S approximativement au milieu afin de plier le brin en deux et passer la boucle libre sur le S du haut, EN GARDANT LES DEUX MOITIES ECARTEES tant que le S n'est pas exactement au milieu. Y accrocher la clé de 18 et laisser tourner. Quand le contre-vrillage est fini, couper les deux bouts de 12 et placer un point de colle.

Recommencer avec les deux autres morceaux.

Passer les brins tressés boucle dans boucle. S'arranger pour que la pointe du bdl soit un milieu.

On peut fixer le bdl sur la soie avec la colle (détresser légèrement, répartir les brins autour de la soie sur 1.5cm et coller. Attention aux doigts ! ). Reste à prolonger le bdl avec un bout de 16 et un de 14.... et une mouche.

2. Bas de ligne en un seul brin tressé :

Matériel : une bobine de 12/100 ; un chevron ou une planche de 4.5 m ; des clous sans tête ; le crochet en J pour la perceuse et un crochet en S avec la clé de 18

Réalisation : placer les clous sur le chevron comme indiqué ci-dessous (là encore, vous modifierez sans doute les mesures...)

Laisser un bon cm entre les clous

Réaliser une boucle longue à l'extrémité du 12/100. La passer sur A L. Continuer : B K L A B C J K. Passer entre les brins AB et LK. Continuer B C J K (passer encore entre AB et LK) Continuer B C D I J. Passer entre BC et KJ. Continuer C D I J (passer entre les brins précédents) C D I J (passer...) C E H I (passer...) D E H I (...) D E F G H (...) E F. Faire une boucle afin de fixer l'extrémité assez tendue sur F.

Passer le crochet de la perceuse entre A et L, garder tendu et sortir toutes les boucles sauf F. En gardant toujours tendu, lancer la perceuse et vriller l'ensemble jusqu'à des spires d'environ 1mm. Plier en deux en plaçant un crochet en S et la clé à peu près au niveau de D mais en gardant les moitiés écartées tant que le crochet n'est pas exactement au milieu. Relever le chevron pour laisser pendre le montage qui va se contre-vriller tout seul.

Attention : placer tout de suite le premier monobrin de 16 dans la boucle pour éviter que la tresse ne se défasse.

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL

PLAN DU SITE