Le pont népalais
du barrage de Sainte Engrâce.

 

Autrefois, un pont permettait de traverser le gave à cet endroit. Le premier barrage date de 1915. Il a été surélevé en 1953. L'ancien pont avait disparu mais un couloir situé au sommet du barrage permettait de passer sur l'autre rive.

Pour des raisons de sécurité (dont la pose d'appareils de contrôle), ce couloir doit désormais être fermé .
La SHEM a donc accepté de réaliser en 2008 cette passerelle qui permettra aux randonneurs de rejoindre le sentier rive gauche, en prenant au passage quelques photos...

 

7 janvier 2009 : vérification de la tenue de l'ouvrage ! Bien sûr, les calculs ont été faits, mais deux précautions valent mieux qu'une. On doit donc y poser une charge bien supérieure aux prévisions.
Ce sont 28 sacs de 700kg environ qui seront posés sur les 38m de la passerelle, soit 500kg au mètre....

 

C'est un hélicoptère qui va être chargé de la pose délicate des sacs, réceptionnés sur la passerelle par des spécialistes de travaux en montagne. Ici, ils sont à 30 m au-dessus de la rivière, les pales de l'hélico "décoiffent", il gèle, les parapets ne sont pas posés... Baudriers de rigueur ! 

 

 

 

On laisse la charge faire éventuellement son effet.... Mesure de la flèche : environ 1m...
(ce sera moins quand vous passerez dessus)

 

 

Autre vérification : état du rocher qui soutient les plots, lesquels ont été coulés sur des tiges d'acier enfoncées de 8m dans le roc.

 

 

 

Depuis la rive gauche.

Pourquoi "pont népalais" ?
A la différence de la passerelle suspendue d'Holçarté, ici, le "plancher" est directement posé (et fixé, soyez tranquilles) sur les cables
... comme ... au Népal.

 

Allez, ça tient ! On remballe les sacs !


La photo souvenir que vous prendrez cet été
(sans les sacs et ... sans la neige !)

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL (1)